Mug ou moque, une tasse en Suisse

Chacolat-Mazot-de-Vex-Suisse-300x300 Mug ou moque, une tasse en SuisseUne tasse, aussi appelée un mug en Suisse, est un récipient cylindrique haut, avec anse, utilisée sans sous-tasse, d’un aspect proche de la chope et servant à boire ou pour mesurer en Europe et au Québec, et uniquement pour boire les liquides chauds en Amérique du Nord.
Le terme mug est un anglicisme pour désigner une moque ou ancienne tasse en vieux français.

Mug aux origines maritimes

 

Un mug peut être fait de terre cuite ou de métal émaillé. Si la forme anglo-saxonne du mot s’est répandue à toute l’Europe puis au monde entier, l’objet qu’il désigne est un récipient populaire commun à tout le littoral atlantique européen (Scandinavie et îles britanniques, Allemagne, Pays-Bas et côtes du nord de la France jusqu’à la Gascogne).
Ce récipient est donc surtout familier aux régions maritimes où il est synonyme de godet. Les marins ont introduit son usage Outre-Mer, notamment à la Réunion où ce récipient est de fer-blanc.

Dans la littérature

 

Mug ou moque, la littérature atteste de l’usage populaire de ce récipient familier à l’ouest de la France :
* Barbey d’Aurevilly dans Memor. A… B…1864, p. 432 :

La dite princesse d’Éboli, genou à genou avec ce paysan et ces vieilles pêcheuses, sirotant son café dans une moque de matelot

  • Pierre Loti dans Mon frère Yves, 1883, p. 38 :

Barrada alla vite chercher sa petite moque, qu’il portait pendue à sa ceinture le jour et qu’il serrait la nuit dans un canon.

  • Anatole France dans Vie fleur, 1922, p. 406 :

Après m’avoir offert dans un cabaret du faubourg deux moques d’un cidre très dur, qui me fit mal à la tête, il m’emmena dans sa carriole au village de Saint-Pierre.

source : wikipedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.