Nouveau : mug Bâle-Basel

chacolat-BALE-BASEL-297x300 Nouveau : mug Bâle-BaselEn nouveauté, nous vous proposons le dernier-né de notre collection suisse. Il s’agit du mug Bâle-Basel avec des fêtes traditionnelles et des spécialités culinaires bâloises. Nous commençons ainsi notre tour de Suisse des mugs.

Les helvétismes de l’école

c624d178-0935-11e5-b8f6-5d331e67f11f Les helvétismes de l’école

«J’ai fait six en maths!» Et quoi? Alors que l’écolier se réjouit, le regard du Français est perplexe. Chez lui, on a 20 pour un travail parfait… L’école romande, donc. Si les mots ont un sens, alors l’école enfantine doit davantage s’intéresser aux élèves que son équivalent français, la maternelle qui s’occupe, elle… des mamans. En Suisse romande, les parents fourrent les livres au début de l’année, parfois même ils les doublent au fourré, tandis que leurs collègues de France se contentent de les recouvrir. Dans les cantons, on courbe les cours, que les Français sèchent. Encore? Les écoles universitaires de Suisse sont hautes, alors qu’elles sont grandes en France. Le plus léger des helvétismes, maintenant: l’école des Romands forme des volées. Sur la branche, des moineaux sur le départ, et qui piaffent – forcément: des étudiants en fin de formation, prêts à apporter vie et jeunesse là où ils iront se poser et travailler. Pour cette même réalité d’une classe d’élèves, les Français parlent de promotion, probable héritage de la IIIe République, quand avancement et réussite récompensaient à coup sûr l’heureux titulaire de diplômes. Ainsi, Ségolène Royal, François Hollande et Dominique de Villepin faisaient tous les trois partie de la promotion Voltaire de l’ENA, en 1980. Leurs carrières se sont envolées depuis – la question devenant: peut-on ensuite changer de branche?

Source : Le Temps

 

 

 

Parlé romand

Chacolat-Mazot-de-Vex-Suisse-300x300 Parlé romandParlez-vous suisse romand?

le parlé romand écorche les oreilles des francophones non suisses. «épéclée», «pétée» ou «peufnée», les helvétismes participent de la vigueur de la langue française.

Les helvétismes

Les helvétismes du quotidien

Il y a bien une façon romande de faire le ménage. Comme les Belges ont la loque à reloqueter et les Français du Nord la wassingue, les Suisses francophones ont leur propre serpillière, la panosse, qui peut s’accompagner de papier ménage, d’une patte, voire d’une patte à poussière, me souffle un confrère valaisan, de quoi tout bien nettoyer, tout poutzer. Ecoutons seulement. «La patte à poussière n’est plus dans le galetas, elle a dû être remisée.» Merveilleuse langue romande, qui aurait pu fournir une épéclée de messages codés à la BBC. «Mais prends-la sans autre, elle est restée dans le réduit.» Sans autre quoi? Le Français restera sur sa faim, l’expression s’arrête là.

La faim justement, avec le meilleur de la Suisse romande: les papets, les longeoles, la raclette, la fondue – les deux dernières ayant depuis longtemps traversé la frontière. Les innombrables fromages donc, plus nombreux encore qu’en France, tant pis pour De Gaulle. Le gruyère fait la jonction, fleuron disputé dans les deux pays. Les spaetzli et les rösti plus suisses que romands n’en sont pas moins délicieux. Une petite arvine dans un carnotzet, rien de tel. Il ne reste plus qu’à inviter les Français à venir déguster, pour peu qu’ils arrivent à l’heure: le déjeuner suisse est devenu petit en France, le dîner suisse le déjeuner français et le dîner français le souper suisse.

Source: Le Temps, Article publié initialement en 2010, pour le Sommet de la Francophonie de Montreux.

 

 

 

 

 

 

0

Your Cart